loader image

Service Accès aux Droits et Inclusion

#MLVOE

Point d’accès aux droits :

Le point d’accès aux droits est représenté par une juriste de formation, spécialisée en droit des étrangers. Elle reçoit sur des temps prédéfinis, des jeunes ayant des besoins d’accompagnement ou d’information sur :

  • Les questions liées aux situations administratives
  • Accompagnement du public vulnérable en grande précarité et migrants primo-arrivants
  • Le droit du travail
  • La citoyenneté
  • La justice (le casier judiciaire, les fichiers de police, jeunes sous- main de justice

L’objectif est de travailler ensemble sur la levée des freins à l’emploi pour une orientation vers une insertion socio-professionnelle

Elle reçoit sur RDV à l’antenne de Sarcelles, 1 journée et ½ par semaine.

Point santé :

Un lieu d’écoute / Un espace de parole / Gratuit et confidentiel  / Cadre éthique assuré par deux psychologues

4 fonctions principales :

Ecoute et soutien psychologique / Prévention / Information / Orientation

3 types d’approches :

Approche individuelle

Approche collective : mise en place d’ateliers de sensibilisation et de prévention en matière de santé (prévention Addiction, vie affective et sexuelle, sommeil, alimentation, sophrologie)

Approche partenariale

Handicap/Inclusion :

C’est un pôle ressource au sein de la Mission Locale concernant les problématiques relatives au champ du handicap. Il mène une politique inclusive auprès des acteurs impliqués dans l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et auprès des jeunes en situation de handicap ou pas inscrits à la ML. (Actions de sensibilisation, de formation, d’informations, participation à des événements inclusifs…). Il travaille en étroite relation avec l’équipe du Point Santé et avec tous les professionnels de l’accompagnement à la ML.  Il vient en appui sur des diagnostics et des parcours d’accompagnement.

Il travaille en lien étroit avec les référents handicap des missions locales d’Ile de France, avec des structures telles que la MDPH au sein de laquelle il participe mensuellement à l’Equipe pluri-technique mensuelle du pôle jeunes adultes. A cet effet, il assure un suivi sur les demandes de RQTH déposées par les professionnels de la ML.

L’hébergement/Logement :

L’un des principaux freins rencontrés par les jeunes suivis à la Mission Locale Val d’Oise Est, est lié à l’hébergement.

La MLVOE collabore depuis de nombreuses années au maintien et au développement du partenariat avec des structures d’hébergement/logement pour l’accès à du logement temporaire.

Cette collaboration favorise l’intégration des jeunes suivis par notre structure et garantit un suivi « renforcé » du jeune dans son parcours d’insertion professionnelle, par les référents « hébergement/logement ».

La dynamique partenariale, est surtout maintenue par d’étroite collaboration, et la disponibilité permanente des référents « hébergement/logement » de la ML VOE auprès des structures au vu des attentes des uns et des autres.

LE PLIE :

Ce dispositif propose un accompagnement individualisé et renforcé des publics. Il doit donc proposer aux participants des rendez-vous réguliers (au moins une fois par mois) en tenant compte du cadre établi dans le référentiel.

Cet accompagnement s’inscrit dans la durée et dans une prise en compte globale de la personne. Il est assuré par la référente des parcours individualisés et se poursuit durant les six premiers mois d’accès à l’emploi durable. Ainsi, le réfèrent PLIE dispose d’une connaissance fine.

L’entrée dans le PLIE est un acte volontaire du participant, auquel est alors affecté un référent unique de parcours, dont les missions sont :

    • Etablir un diagnostic des compétences, des difficultés et des attentes du participant,
    • Coconstruire avec lui son parcours d’insertion et en coordonner les étapes,
    • Assurer un suivi dans l’emploi durant les six premiers mois.
  • Responsabilités financières et juridiques de tous les engagements contractuels du PLIE

MINEURS DECROCHEURS ET OBLIGATION DE FORMATION :

La formation obligatoire pour les jeunes décrocheurs scolaires de 16 à 18 ans est entrée en vigueur en septembre 2020, suite au décret n°2020-978 du 5 août 2020 relatif à l’obligation de formation des jeunes de 16 à 18 ans. Cette mesure s’intègre dans la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté et constitue un prolongement de l’instruction obligatoire.

DE QUOI S’AGIT-IL ?

L’obligation de formation 16-18 ans oblige les pouvoirs publics et les acteurs de l’accompagnement (et en premier lieu les missions locales) à se mobiliser pour proposer des solutions aux jeunes. Tout jeune devra donc se trouver :

  • Soit dans unparcours scolaire ou en apprentissage ; le parcours scolaire pourra se faire dans tout établissement du second degré, y compris les établissements privés sous contrat et ceux de l’enseignement agricole, et de l’enseignement supérieur.
  • Soit en emploi, en service civique, en parcours d’accompagnement ou d’insertion sociale et professionnelle.

Le repérage et le suivi des jeunes sous obligation de formation reposent sur un accueil spécifique, tout mineur qui s’inscrit à La Mission Locale est reçu en entretien tripartite avec un représentant légal (parent ou éducateur).

Des réunions régulières ont lieu avec les PSAD de Gonesse et de Sarcelles pour faire le point par rapport aux jeunes sous obligation de formation et les jeunes décrocheurs, la mise en place de relances et d’informations collectives en direction des jeunes injoignables pour pouvoir les repérer et les remobiliser grâce au travail effectué par nos collègues du PRIJ et du réseau partenarial.

Mission Locale Val d'Oise Est - MLVOE.FR conçu par Nexycom Agency ©  2022 Tous droits réservés.